Stéphane Babary

Photo Stéphane Babary - "Loire"

Site internet


Ombre et lumière – force et sensibilité – poésie et réalité – ce sont les termes qui me viennent en priorité, pour présenter cet artiste sensible. De son envie de peindre des aquarelles et de dessiner, est né le désir de transcender ses émotions par la technique de la photographie. Stéphane n'hésite pas à endosser l'habit de reporter, quand une catastrophe, un désastre écologique vient troubler les eaux tranquilles du littoral breton. Ainsi, pour l'événement « Le Cri des Sirènes » qui verra le jour au printemps 2012, il nous offre une série d'images inédites, sur le thème des plages en souffrance et de la pollution. Très inquiétants paysages qui reflètent réellement le danger dans lequel se trouve notre planète, en ce millénaire de tous les abus. Lorsqu'il s'attaque à NewYork, ses propositions ne sont jamais anodines. C'est depuis un hélicoptère, qu'il décèle le meilleur angle, la meilleure approche du sujet qu'il a sélectionné. La prise de vue, ainsi abordée, évoque les techniques orientalistes des peintres du 19ème siècle, on pense à Delacroix, par exemple. Bien évidemment, revisité par l'outil utilisé ici. L'artiste impose une vision très personnelle de la Tour Eiffel de Paris. Un sentiment de sensualité et de féminité émane de l'image. Il ose la transformation du métal en dentelle noire, en velours.... A travers ses photographies très particulières, Stéphane Babary exprime, comme dans une conversation silencieuse, son immense désir de créer, dans le plus grand respect du sujet. Derrière ces silences, on sent la présence de Clo Baril, l'amie, laquelle détient du grand peintre Olivier Debré, cette notion de non bavardage.... la ferveur, qui transcende si bien l'essentiel. C'est l'héritage de la Loire et de ses grands hommes, ses poètes, qui se perpétue en ses fils.
Mylène Vignon


Ballet Carolyn Carlson "Signe" - Opéra Bastille (Paris) - Décors d'Olivier Debré