Poème à la mer - Mylène Vignon

Poème à la mer
Le cri des sirènes

Le silence de la mer a réveillé la terre

L’algue aux couleurs d’éden a causé ses ravages

Le ciel deviné sous les brumes, a pleuré des larmes grises

Les poissons ont cessé leur parade amoureuse

Empêchés de frayer, divisés, écorchés, nus

Les sirènes aujourd’hui ont envie de chanter

Leurs larmes ont grossi l’océan de misère

Avez-vous ramassé les bouteilles à la mer ?

Et toi, sur l’autre rive

As-tu suivi le vol de l’oiseau mazouté ?

Des milliers d’ hippocampes ont rejoint le passé

Surimi compressé par la bêtise des hommes

Rattrapés par leur propres erreurs

Désormais terreurs

Par le chant des baleines, reviendront les sirènes

Dans un an ? Dans un siècle ?

Avec nous, vers un nouveau matin du monde


Mylène VIGNON
pour Anthologie

Ballet Carolyn Carlson "Signe" - Opéra Bastille (Paris) - Décors d'Olivier Debré