Martine Harraca

Une grande Dame
Martine Harraca ne nous quitte pas. Elle nous couvrira de lumière pour l'éternité. Nous porterons les créations nées de son imaginaire, comme mille petites comètes qui traceront pour elle, le chemin des cieux.
La mer, son berceau, dans une dentelle d'écume, lui chantera le ressac, mélodie éternelle...
Les coquillage, dont les formes l'ont tant ispirée, le ciel, aux couleurs de ses préférences picturales, la forêt ou elle puisait son énergie, Paris - Beaubourg, Saint-Germain-des -Prés, la place des Vosges, le Japon et aussi le reste du monde, se souviendront de cette frêle silhouette, qui a fait le bonheur de tant de femmes, en leur permettant de "briller" en affirmant sans complexe leur personalité.
En affectueuses pensées.
Mylène Vignon - Saisons de Culture

Ballet Carolyn Carlson "Signe" - Opéra Bastille (Paris) - Décors d'Olivier Debré