Livres

Prochaine parution : Dentelles Rouges 
(Début septembre 2012 - Editions Unicité)


"Dentelles Rouges" est une forme d'analyse poétique de l'intime de la femme, dans un lieu ou le féminin sacré franchit les limites du jardin secret de l'auteure. Des murmures, des cris, des confidences, des questionnements, ponctuent des textes courts - mises en évidence de toute la complexité du statut physiologique de la femme - Dans ses lignes, Mylène Vignon confirme que le sort des femmes est loin d'être règlé! Dans ce paysage, les hommes ne sont jamais très loin.
Dans la deuxième partie du livre, elle rend hommage aux muses qui ont orienté sa vie et qu'elle nomme ici les "Immortelles".
Ce titre " Dentelles Rouges" est emprunté à Simone de Beauvoir ( Le deuxième sexe tome II).
Une chanson est extraite de l'un des textes de ce livre.
Les " Chiffonnettes " qui illustrent la couverture et les pages centrales, ont été recueillies dans l'atelier du sculpteur Josette Rispal - sommité dans la mouvance de l'art singulier -

Préface de Marie-Christine Delacroix ( Madame Figaro )

Merci à Rachel Walker pour sa magnifique interprètation et à Harry Walker qui a composé la musique de la chanson Dentelles Rouges sur un texte de Mylène Vignon




Poème à la mer
Le cri des sirènes

Le silence de la mer a réveillé la terre

L’algue aux couleurs d’éden a causé ses ravages

Le ciel deviné sous les brumes, a pleuré des larmes grises

Les poissons ont cessé leur parade amoureuse

Empêchés de frayer, divisés, écorchés, nus

Les sirènes aujourd’hui ont envie de chanter

Leurs larmes ont grossi l’océan de misère

Avez-vous ramassé les bouteilles à la mer ?

Et toi, sur l’autre rive

As-tu suivi le vol de l’oiseau mazouté ?

Des milliers d’ hippocampes ont rejoint le passé

Surimi compressé par la bêtise des hommes

Rattrapés par leur propres erreurs

Désormais terreurs

Par le chant des baleines, reviendront les sirènes

Dans un an ? Dans un siècle ?

Avec nous, vers un nouveau matin du monde


Mylène VIGNON
pour Anthologie

Ballet Carolyn Carlson "Signe" - Opéra Bastille (Paris) - Décors d'Olivier Debré